Les Indes Galantes

Dimanche 29 décembre 2019 à 15h

Grand Théâtre de Genève
 » Les Indes Galantes « 
 Opéra-Ballet de Jean-Philippe RAMEAU (1735)
Chœurs du Grand Théâtre et la Capella Mediterranea
Sous la direction de Leonardo Garcia ALARCON

À l’époque de Rameau, tous les rivages éloignés sont des  « Indes », (occidentales, orientales, asiatiques, américaines, ) et « galant » a bien plus le sens « d’érotique », que de « prévenant ».
Louis Fuzelier, le librettiste des Indes galantes, s’inspire de l’engouement de l’époque pour les relations de voyage : Jésuites, aventuriers, premières traductions des Mille et Une Nuits.

Le thème de son intrigue se résume assez simplement : l’Amour règne en maître, même dans les climats les plus exotiques. Ce fil rouge relie les quatre contes. Le prologue de l’opéra pose le postulat de l’œuvre: Hébé, déesse de la jeunesse, déplore la séduction de ses fidèles par Bellone, déesse de la guerre, qui leur promet la gloire des armes. Hébé appelle l’Amour à la rescousse pour qu’il envoie ses « petits Cupidons ailés « recruter des guerrières et guerriers pour la cause galante. Quatre tableaux consécutifs décrivent, dans un endroit différent du monde, le conflit érotique entre les autochtones  « conquis » respectifs et leurs « conquérants ».

L’état actuel du Monde nous invite à la réflexion une semaine après le Roi Carotte de LYON où vous pouvez toujours vous inscrire.

Inscription ICI    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *