DON QUICHOTTE

DON QUICHOTTE

Dimanche 2 février à 15 heures

Opéra de Saint-Etienne
« Don Quichotte »
de Jules Massenet

Après avoir fait une entrée remarquée par la foule avec son écuyer Sancho Pança, Don Quichotte chante une sérénade à Dulcinée. Raillé par son amant Juan, le Chevalier à la Triste Figure sera malicieusement envoyé par la belle récupérer un collier dérobé par des bandits afin d’interrompre le duel. L’accomplissement de cette quête, suscitant des dangers aussi réels que chimériques, révélera finalement la condition tragique d’un héros moqué de tous. Avec cette œuvre tardive, composée dans un contexte de frénésie créatrice, Massenet atteint peut-être le terme de son parcours musical, tout en proposant une création singulière. Le compositeur stéphanois développe une nouvelle fois avec aisance une écriture voluptueuse, séductrice, mais aussi pleine de réminiscences classiques. Si le livret d’Henri Cain se détourne de l’œuvre de Cervantès en accentuant le comique et en donnant à Don Quichotte une dimension presque christique, Massenet réussit à rendre compte de la nature ambiguë de son héros : celle d’un homme repoussant la médiocrité de la vie par le rêve.

Inscription ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *