Archives de
Mois : avril 2021

SINFONIA

SINFONIA

Vendredi 2 juillet à 20h

La Grange au Lac à Évian

LARS VOGT  au Piano et à la Direction        

BEETHOVEN   Concerto pour piano n° 5  » l’Empereur « 
BEETHOVEN   Symphonie n°6  « Pastorale « 

Voici le Sinfonia Grange au Lac dans un programme tout Beethoven sous la direction de Lars Vogt. Le pianiste et chef allemand a notamment dirigé l’intégrale des concertos pour piano du compositeur, dirigés du clavier, et explore sans relâche son œuvre, en solo ou avec ses partenaires chambristes. Il est également familier du travail de fond mené avec des orchestres de chambre-avec le Royal Northern Sinfonia depuis 2015, avec l’Orchestre de chambre de Paris dont il est le nouveau directeur musical. Le programme champêtre haut en couleur de la symphonie n°6 et l’exaltante vitalité du concerto n°5 lui donnent ici l’occasion de partager son regard visionnaire et innovant avec l’orchestre « maison » du festival.

Inscription  ICI     

samson et dalila

samson et dalila

Samedi 29 mai  à 14h 30 précises

Novotel Atria
1 Place Marie Curie 74000 Annecy

» SAMSON et DALILA «
de Camille Saint-Saëns

Tribune animée par Patrick Favre-Tissot-Bonvoisin
Hubert Grégoire, Gérard Loubinoux …et Vous.

« Eternel combat de la ruse contre la force, cette œuvre biblique écrite il y a 130 ans, distille toujours la même magie trouble et se goûte avec une volupté que les Saintes Écritures réprouveraient assurément.
Dans un enchaînement de scènes fondues, religion et séduction s’imbriquent dans une irrésistible alchimie ».

Alchimie que notre Triade va s’efforcer, avec sa verve habituelle, de nous faire partager au travers d’un florilège d’interprétations vocales.

 … Puis, tous ensemble, en toute convivialité, nous irons déguster avec délectation ces quelques douceurs préparées spécialement pour nous !

Inscription ICI   

La Traviata

La Traviata

Dimanche 27 juin 2021 à 15 h 00

Bâtiment des forces Motrices à Genève
 de Giuseppe VERDI

   « Nous ne nous appartenons plus. Nous ne sommes plus des êtres, mais des choses.  Nous sommes les premières dans leur amour-propre, les dernières dans leur estime. »
Dixit Marguerite Gautier dans la Dame aux Camélias d’Alexandre Dumas fils (œuvre dont s’est inspiré VERDI).

La Traviata : Femme de mœurs faciles ou pièce puritaine ?

L’opéra de VERDI fait partie non seulement des tubes que personne n’ignore mais aussi des records de longueur de scène où l’on meurt en chantant… Enfin où Violetta meurt en chantant ! Cette grandeur romantique de la femme qui se meurt par amour, aucun de tous les hommes qui gravitent autour d’elle ne la partage, ces hommes qui, eux, se contenteront sans doute d’une petite mort bien-pensante et hors-champ.

Avec Karen HENKEL, une des grandes metteuses en scène du théâtre allemand actuel, connue pour sa finesse d’analyse et d’interprétation exceptionnelle, on peut s’attendre à une lecture intelligente, intimiste et obsessive de cette œuvre qui colle à la peau. De là à rendre la pièce féministe, il n’y aurait que quelques pas ?

Le chef italien spécialiste de Verdi, Paolo CARIGNANI, sera là pour rétablir l’égalité des sexes ou en tout cas pour relire la partition avec l’Orchestre de la Suisse Romande et une double distribution de chanteurs verdiens, histoire qu’encore une fois cette musique nous remplisse des frissons et des regrets de tous les amours passés et à venir et nous ramène au Royaume enchanté de l’alchimiste des sentiments enivrants de Giuseppe VERDI.

InscriptionICI  

Otello

Otello

Dimanche 13 JUIN 2021 à 15h

Opéra de Saint-Étienne 

Drame lyrique en quatre actes de Giuseppe Verdi

Production de l’Opéra  Royal de Wallonie-Liège
avec Nicolaï Schukoff

Créé en 1887 à la Scala de Milan d’après un livret de Boïto, l’avant-dernier opéra de Giuseppe Verdi nous livre une véritable tempête orchestrale dans laquelle se déchaînent les passions.

Verdi s’était promis en 1879 de ne plus écrire d’opéras, le destin en décida bienheureusement autrement lorsque son éditeur Giulio Ricordi le convainquit de s’intéresser de plus près à « Othello » de Shakespeare. En s’inspirant de la célèbre tragédie du dramaturge anglais, le compositeur parvient à décrire avec fougue et finesse le cœur d’Otello, véritable guerrier naïf, rongé par la jalousie et envahi par le désir de vengeance. Une écriture vocale qui transporte au cœur des passions les plus fortes.

Inscription ICI