Archives de
Auteur/autrice : Philippe

MAHLER 2ème SYMPHONIE

MAHLER 2ème SYMPHONIE

SAMEDI 18 JUIN 2022 à 18 heures

Auditorium de Lyon

« LA 2éme SYMPHONIE DE MAHLER »
RÉSURRECTION

Extraordinaire parcours musical et humain, de la noirceur funèbre jusqu’à la rayonnante lumière, la 2ème symphonie de Mahler poursuivant la visionnaire intuition de Beethoven, unit à un orchestre monumental serti de fanfares spatialisées, la méditation de la voix et l’hymne grandiose des chœurs. C’est au directeur musical de l’Orchestre National de Lyon Nikolaj SzepsZnaider qu’il reviendra de peindre cette fresque somptueuse d’où émergera dans son émouvante conclusion, le grandorgue du Palais de Chaillot trônant désormais en majesté dans le somptueux écrin de l’Auditorium.

Informations et Réservation  Ici 

LA TRAVIATA

LA TRAVIATA

Dimanche 12 JUIN 2022 à 15 heures

Opéra de Saint-Étienne

« LA TRAVIATA»

de Giuseppe Verdi

« Nous ne nous appartenons plus. Nous ne sommes plus des êtres, mais des choses. Nous sommes les premières dans leur amourpropre,
les dernières dans leur estime. »

Extrait de la Dame aux Camélias
d’Alexandre Dumas fils (œuvre dont s’est inspiré VERDI).

La Traviata : Femme de mœurs faciles ou pièce puritaine ?
L’opéra de VERDI fait partie non seulement des tubes que personne
n’ignore mais aussi des records de longueur de scène où l’on meurt en chantant… Enfin où Violetta meurt en chantant ! Cette grandeur romantique de la femme qui se meurt par amour, aucun de tous les hommes qui gravitent autour d’elle ne la partage, ces hommes qui, eux, se  contenteront sans doute d’une petite mort bienpensante et horschamp.
Malgr
é le scandale passé qu’elle a provoqué, La Traviata demeure comme l’un des
opéras majeurs de Verdi et du XIX
e siècle.
Le public pourra découvrir ou redécouvrir cette œuvre dans une mise en scène de
JeanLouis GRINDA, directeur de l’Opéra de MonteCarlo
(coproducteur du spectacle) et des Chorégies d’Orange, et des décors magnifiques de Rudy SABOUNGHI.
La
Soprano Vannina SANTONI (Violetta) donne au personnage central la profondeur d’une voix singulière et la réplique lui est donnée par le Ténor Thomas BETTINGER (Alfredo) qui s’est illustré cette saison dans Lancelot.

Informations et Réservation  Ici 

L’Élixir d’Amour

L’Élixir d’Amour

SAMEDI 14 MAI  à  14 heures 30

Salons du Best-Western, 19 rue du Rhône à ANNECY
Tribune interactive sur
«
L’ELIXIR D’AMOUR »

de Gaetano DONIZETTI
présentée par

Gérard LOUBINOUX, Patrick FAVRETISSOTBONVOISIN, Hubert GREGOIRE et
….. VOUS !

Donizetti est à l’honneur chez LYRIA !
Après avoir admiré ses talents « tragiques » (Anna Bolena à
Genève le 7 novembre dernier), nous allons pouvoir
apprécier par le menu ses qualités « comiques » à travers
plusieurs interprétations de L’Elixir d’Amour.

Honneur à nos trois sommeliers
La crème des conférenciers

Car ils vont, pour nous divertir,

Tester quelques crus d’Elixir

Et nous proposeront la liqueur

Qui sera l’élue de leur cœur.

Inscription Ici     

RIGOLETTO

RIGOLETTO

Dimanche 3 AVRIL  2022 à 16 heures

Opéra de Lyon

« RIGOLETTO »
de Giuseppe Verdi

  Opéra en trois actes sur un livret de Francesco Maria Piave d’après la pièce de Victor Hugo « Le roi s’amuse ».
   C’est la tragédie d’un homme derrière un masque de bouffon ‘’Rigoletto est le bouffon qui divertit la Cour du Duc de de Mantoue, et le père de la jeune Gilda qu’il protège
jalousement. En apprenant que sa fille a été déshonorée par des hommes de Cour et qu’elle s’est éprise du Duc, Rigoletto engage un tueur à gages pour obtenir vengeance. Mais ses plans se retournent contre lui’’.
   Cette œuvre phare de Verdi est ici sublimée par les audaces esthétiques du metteur en scène et réalisateur allemand Axel Ranisch qui donne à cet opéra une savoureuse dimension burlesque et mélancolique.

Informations et Réservation  ICI

MARIE-ANTOINETTE

MARIE-ANTOINETTE

SAMEDI 2 AVRIL– de 9 heures 30  à  17 heures

Salons du Best-Western, 19 rue du Rhône à ANNECY
Rencontre audio – visuelle avec
Patrick BARBIER
« MarieAntoinette, mécène, musicienne et mélomane »

  Peu de femmes ont à ce point excité les passions, poussé aux commentaires les plus contradictoires, suscité autant de biographies.
   MarieAntoinette n’est pas une reine comme les autres et l’on tend à la redécouvrir aujourd’hui sous des aspects moins connus. Le séminaire de Patrick Barbier se penche sur les liens forts qu’elle a entretenus avec la musique : ses études à Vienne, sa découverte du monde musical français, sa passion pour la harpe, le pianoforte et le chant, mais aussi pour l’opéra et l’opéracomique (Gluck, Grétry, Piccinni, Sacchini, Salieri…).
   Par son soutien sans faille aux spectacles de la cour ou de Paris, elle a marqué sa volonté d’internationaliser un répertoire jusquelà très francocentré.
   A travers les images et les extraits musicaux, depuis son arrivée à l’âge de 14 ans jusqu’aux jours sombres des Tuileries, Patrick Barbier propose un regard nouveau sur celle qui a été la reine mécène la plus mélomane et musicienne de l’histoire de France.

Formulaire de réservation  ICI    

AUTREMENT

AUTREMENT

LUNDI  7  MARS – 17 heures

Théâtre de L’Échange 26 Rue Sommeiller à ANNECY
« AUTREMENT » 2ème Partie

Variations audiovisuelles sur des airs connus proposées par
Hubert GRÉGOIRE

Il y a 3 ans, nous nous aventurions sur des chemins musicaux où Bach lorgnait vers Vivaldi comme Serge Gainsbourg vers Brahms et Philippe Labro vers Beethoven.
Poursuivons cette année notre périple insolite où Mozart se souviendrait de Bach, où Woody Allen rencontrerait Donizetti, où le mythe de Carmen serait revu par Otto Preminger, où la voix de Piaf deviendrait violoncelle et celle de Céline Dion  chanterait « son » Rachmaninov.
Les Tableaux pianistiques de Moussorgski se pareraient des couleurs de l’Orchestre de Ravel et le violon dessinerait à lui seul les 4 personnages du Roi des Aulnes comme les Beatles revêtiraient un instant les habits baroques.

Bref, un périple léger, non didactique où notre mémoire musicale se déclinerait très  sérieusement en rencontres et variations inattendues et la notion même d’interprétation serait interrogée.

Entrée libre et gratuite  

Atys

Atys

DIMANCHE  6 MARS – 15 heures

GRAND THÉÂTRE DE GENÈVE

« ATYS »
de Jean-Baptiste Lully

Poursuivant l’exploration de l’opéra-ballet commencée avec Les Indes galantes, le Grand Théâtre et Leonardo García Alarcón à la tête de sa Cappella Mediterranea, s’attribuent les services d’Angelin Preljocaj, figure de proue de la chorégraphie française, pour mettre en scène Atys, ce chef d’œuvre quelque peu oublié du grand Lully. L’œuvre raconte un quadrangle amoureux : le jeune Atys, prêtre de la déesse Cybèle, et Sangaride s’aiment, mais Sangaride doit épouser Idas, le roi de Phrygie, et Cybèle aime à son tour Atys. Et les triangles amoureux impliquant une divinité ont tendance à se terminer particulièrement mal… Angelin Prejlocaj est rejoint à la scénographie par la jeune plasticienne française Prune Nourry, connue pour ses déclarations incisives sur des questions allant de la politique du genre au dialogue interculturel. Les danseurs du Ballet du Grand Théâtre et les chanteurs prêteront corps et voix aux personnages en guerre contre la révélation de leurs propres sentiments. Car la question que pose Atys est simple : comment exprimer ce que nous ressentons ?

Précisons qu’il s’agit d’une coproduction avec l’Opéra Royal de Versailles, gage de fidélité avec l’atmosphère Grand Siècle de cette tragédie.

Informations et Réservation Ici 

Beethoven 2ème partie

Beethoven 2ème partie

SAMEDI 19 FÉVRIER – de 9 heures  à  19 heures

Salons du Best-Western, 19 rue du Rhône à ANNECY
Rencontre audio – visuelle avec
Patrick FAVRE-TISSOT-BONVOISIN
Ludwig van BEETHOVEN (1770 – 1827)
ou La grande mutation du Classicisme
2ème Partie : Entre désespoir et héroïsme

Après la rédaction du « Testament de Heiligenstadt » en 1802, sur lequel nous nous étions quittés, Ludwig van Beethoven est un homme qui a maintenant dépassé la trentaine, mûri par les épreuves.
Il semble comme délivré d’un poids et décide d’empoigner sa destinée, assumant au mieux son infirmité. Plus que jamais décidé à imposer son art si personnel à la face du monde et de la société, il ne tiendra désormais plus compte d’aucune critique.
Le premier fruit de ces bouleversements comme de sa détermination sera la fameuse 3ème Symphonie « Eroica », acte fondateur de ce que l’on tend à considérer, généralement, comme la deuxième période esthétique beethovenienne qui entre crises existentielles et soubresauts de l’Histoire conduira le compositeur au seuil du Romantisme.

Formulaire de réservation   ICI    

HAMLET

HAMLET

Dimanche 30 JANVIER 2022 à 15 heures

Opéra de Saint-Étienne

« HAMLET»

Opéra en 5 actes  d’Ambroise Thomas

Peu montée entre sa création parisienne en 1868 et la fin du XXème siècle, cette œuvre a connu depuis un renouveau remarquable, avec près de 25 mise en scène depuis 1985. S’appuyant sur un des classiques du théâtre les plus joués au monde, cet opéra propose une réflexion sur l’honneur, le pouvoir et la mort.
A 36 ANS, le baryton Jérôme Boutillier a déjà une belle carrière à son actif, du Requiem allemand de Brahms avec FrançoisRené Duchâble au piano au rôle de d’Escamillo, dans Carmen, il revient cette saison à SaintEtienne pour un premier rôle dans Hamlet d’Ambroise Thomas.
Cette nouvelle production de l’Opéra de SaintEtienne fait appel au talent du metteur en scène italien Nicola Berloffa ; l’Orchestre symphonique est dirigé par le chef québécois Jacques Lacombe, ancien directeur musical et artistique de l’Orchestre symphonique de Mulhouse.

Informations et Réservation Ici 

MARIA DE BUENOS AIRES

MARIA DE BUENOS AIRES

Samedi 22 JANVIER 2022 à 20 heures

Opéra de Lyon

« MARIA DE BUENOS AIRES»

d’Astor Piazzola

Minuit à Buenos Aires : El Duende, personnage fantastique, convoque l’esprit de María, chanteuse « née un jour où Dieu était saoul et de mauvais poil ». Devenue ombre, María est condamnée à errer dans la nuit de Buenos Aires avant de réapparaître à l’aube, donnant naissance à une nouvelle María.
Maria de Buenos Aires est l’unique opéra du maître incontesté du tango Astor Piazzolla (19211992) dont beaucoup ignore qu’il fut l’élève de la grande Nadia Boulanger et dont nous connaissons tous Liber Tango ou Oblivion que William Garcin a interprété pour vous le 11 Septembre.
Ce manifeste du Nuevo Tango, achevé en 1967, est une œuvre hybride qui mêle écriture savante et mélodies populaires ; jazz, tango et classique ; mais aussi trivial et sacré à travers la figure mariale de… María, ouvrière des faubourgs devenue chanteuse de cabaret.

Lire la suite